Christophe de Prada|21/07/2016 00:00
Pastorale souletine ou tragédie ?

La tragédie made in Xiberoa, qui aborde le vingt et unième siècle avec enthousiasme et dynamisme, souffre pour certains de preuves historiques et d'écrits pouvant attester de son ancrage séculaire en Soule. Retour sur ses origines.

Christophe de Prada|21/07/2016 00:00
“Paradoxalement la pastorale est une promotion pour afficher la culture populaire”
Kattin CHILIBOLOST|21/07/2016 00:00
Ils élargissent l’action dans un cadre légal

Près de 400 détenus pâtissent des situations où leurs droits sont niés. Pour les faire valoir, des juristes du Pays Basque Nord et Sud s’organisent et étendent leur champ d’action au niveau étatique voire continental.

Chilibolost, Kattin|21/07/2016 00:00
“L’idéal : réaliser des démarches dans d’autres secteurs”
Ester GRAN|13/07/2016 13:35
Eau potable : les territoires accordent leurs tuyaux

Du Nord au Sud du Pays Basque, les intercommunalités sécurisent l’alimentation en eau potable de leurs territoires. Un moyen : raccorder leurs unités de production et leurs réseaux entre eux.

Béatrice MOLLE-HARAN|13/07/2016 13:30
“Nous devons faire un marathon à la vitesse d'un sprint”
Béatrice MOLLE-HARAN|13/07/2016 13:20
“C'est le dernier trait d'union qui nous relie avec nosorigines les plus anciennes”
Béatrice MOLLE-HARAN|13/07/2016 00:00
Art ancestral pour les pro, barbarie pour les anti : la corrida divise

La corrida est pratiquée dans huit pays : Etats français et espagnol, Portugal, Mexique, Colombie, Vénézuela, Equateur et Pérou. Défendue par ceux qui la considèrent comme “une culture minoritaire” elle suscite une réprobation grandissante de la part de plusieurs associations.

Ester GRAN|07/07/2016 00:00
Centres commerciaux : ils fourbissent leurs armes

Ametzondo Shopping d’Ikea, BAB2, Allées Shopping, Leclerc ou Intermarché... Sur l’échiquier basque, les centres commerciaux avancent leurs pions. Pour quel profit ?

Ester Gran|07/07/2016 00:00
A chacun sa stratégie

Alors que les titans commerciaux affûtent leurs armes, des confrères plus petits multiplient les parades pour, au pire conserver leur clientèle, au mieux l’élargir.

Page 28/ 33