Antton ETXEBERRI
Gilbert Payet, préfet des Pyrénées-Atlantiques. © Isabelle MIQUELESTORENA
Bénédicte SAINT-ANDRE
Manifestation contre le projet Sudmine en septembre dernier. © Isabelle MIQUELESTORENA

Deux recours ont été déposés dans les délais légaux par la société Sudmine au tribunal administratif d'Orléans. Le ministère de l’Economie doit désormais formaliser sa décision par écrit. Accorder ou non un permis de recherche d'or au Pays Basque.

Janie CAILLIAU
Fouilles du dolmen de Gasteenia coordonnées par Pablo Marticorena. © Pablo MARTICORENA

Les recherches passées se sont réalisées avec les outils du moment. Quand les outils d’étude changent, les approches méthodologiques font de même. C’est ainsi qu’avance la recherche, quel qu’en soit le domaine.

Béatrice MOLLE-HARAN

C’est aujourd’hui que la Cour d’appel rendra sa décision sur la demande de liberté conditionnelle de Ion Parot, militant basque arrêté en 1990 et incarcéré depuis 28 ans. Comme Jakes Esnal, Xistor Haramburu et Unai Parot.

Goizeder TABERNA
Max Brisson. © Isabelle MIQUELESTORENA

Pour écrire le livre Le désarmement – La voie basque, Iñaki Egaña et les différents journalistes qui ont participé à son élaboration ont rencontré de nombreux acteurs politiques, notamment du Pays Basque Nord. Chacun d'eux a eu un rôle plus ou moins déterminant dans ce processus qui a amené au désarmement d'ETA. Max Brisson est l'un d'eux.

Valérie VALADE
Les comédiens du Petit Théâtre de Pain qui interprètent “Boxons jusqu'à n'en plus pouvoir” © Eñaut CASTAGNET

Le nouveau spectacle du Petit Théâtre de Pain met en scène avec humour et mordant les rapports de pouvoir, tambour battant.

Béatrice MOLLE-HARAN

“Vingt-huit années. Une génération. Vingt-huit ans que Ion Kepa Parot croupit en prison. Accusé d’être membre du commando Argala d’ETA, se revendiquant militant basque, il a été condamné à la perpétuité et pouvait selon la loi française obtenir sa liberté conditionnelle une fois quinze années de détention purgées. Ce jeudi la Cour d’appel fera connaître sa décision concernant la cinquième demande de libération conditionnelle, les quatre autres ayant été rejetées, déposée par Ion Kepa Parot…”