Des habitants d'Ascain ont participé aux exercices pour arriver à bout des incendies. © Bob EDME
Des habitants d'Ascain ont participé aux exercices pour arriver à bout des incendies. © Bob EDME
Bomberos interviniendo en la zona de Larrun. (Bob EDME/FOKU)
Dimanche, les pompiers ont voulu limiter les dégâts dans cette bergerie transformée en habitation sur la zone de Larrun Zola. © Bob EDME
Bomberos interviniendo en la zona de Larrun. (Bob EDME/FOKU)
Une centaine de soldats du feu ont été mobilisés. © Bob EDME
Samedi, des renforts sont venus des Landes. © Bob EDME
Samedi, des renforts sont venus des Landes. © Bob EDME
A Ascain, les dégâts matériels sont importants. © Bob EDME
A Ascain, les dégâts matériels sont importants. © Bob EDME
Sutea Lapurdin © Bob Edme
Certaines bergeries n'ont pas pu être sauvées, à Ascain. © Bob EDME
Suhiltzaleak Larrunen © Bob Edme
Dimanche, les pompiers sont encore en action à Ascain. © Bob Edme
Les poutres de la bergerie ont pris feu. © Bob EDME
Les poutres de la bergerie près de Larrun Zola ont pris feu. © Bob EDME
Les animaux vivant à la Rhune se retrouvent dans un environnement hostile. © Bob EDME
Les animaux vivant à la Rhune se retrouvent dans un environnement hostile. © Bob EDME
Le massif de la Rhune encore sous surveillance

Dimanche en fin de matinée, le feu n’était pas entièrement maîtrisé à Ascain, le vent ravivait les petites fumeroles. La toiture d’une bergerie transformée en habitation, proche de Larrun Zola, s’est consumé après qu’un arbre en feu s’est écroulé sur elle. Pas loin de là, d’autres bergeries de ce type ont été brûlées. Près de 700 hectares ont brûlés après la série d’incendies survenus samedi 20 février, entre Biriatou et Sare. Ce sont 1 600 ha en Navarre, 300 en Gipuzkoa, où le feu est stabilisé mais pas encore maîtrisé.