De nombreux médias locaux et hexagonaux ont suivi ce déplacement ministériel, après l’émotion suscitée par l’agression à Bayonne du chauffeur qui reste dans un état de mort cérébrale. © Guillaume FAUVEAU.
De nombreux médias locaux et hexagonaux ont suivi ce déplacement ministériel, après l’émotion suscitée par l’agression à Bayonne du chauffeur qui reste dans un état de mort cérébrale. © Guillaume FAUVEAU.
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports a rencontré les représentants syndicaux des chauffeurs de bus de Chronoplus. ©Guillaume FAUVEAU.
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux Transports a rencontré les représentants syndicaux des chauffeurs de bus de Chronoplus. ©Guillaume FAUVEAU.
Le nouveau ministre a souhaité une "sécurité renforcée" sur le réseau et dans un second temps "de mieux cibler les moyens et les tensions au plan local avec les agents et l’opérateur". ©Guillaume FAUVEAU.
Le nouveau ministre a souhaité une "sécurité renforcée" sur le réseau et dans un second temps "de mieux cibler les moyens et les tensions au plan local avec les agents et l’opérateur". ©Guillaume FAUVEAU.
Nommé lundi soir au sein du gouvernement Castex, Jean-Baptiste Djebbari a réservé sa première visite officielle à Bayonne dans un contexte difficile. ©Guillaume FAUVEAU.
Nommé lundi soir au sein du gouvernement Castex, Jean-Baptiste Djebbari a réservé sa première visite officielle à Bayonne dans un contexte difficile. ©Guillaume FAUVEAU.
Jean-Baptiste Djebbari a également rencontré Jean-René Etchegaray
Jean-Baptiste Djebbari a également rencontré Jean-René Etchegaray, président de la Communauté d’Agglomération Pays Basque et Claude Olive, président du Syndicat des mobilités. Le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Eric Spitz (à gauche) était aussi présent.
Le ministre français délégué aux Transports au chevet des chauffeurs Chronoplus

Hier en fin de journée, le ministre français délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari s’est rendu au centre de dépôt Chronoplus, zone de la Marouette à Bayonne. Il a rencontré les représentants syndicaux des chauffeurs de bus et les décideurs locaux suite à la violente agression dimanche soir à Bayonne d’un chauffeur de Tram. Lors de ce premier déplacement officiel, le nouveau ministre a appelé à ce que "l’activité reparte pour les usagers comme pour le personnel avec une sécurité renforcée".