Dimanche 15 septembre, la répétition générale au fronton du village d'Ayherre a attiré les curieux. ©GuillaumeFauveau.
Dimanche 15 septembre, la répétition générale au fronton du village d'Ayherre a attiré les curieux. ©Guillaume Fauveau.
Les costumes ont été prêtés par sept groupes de danse voisins. ©GuillaumeFauveau.
Les costumes ont été prêtés par sept groupes de danse voisins. ©Guillaume Fauveau.
Manex Fuchs et Samuel Biscay ont réuni 23 acteurs autour d'une pièce de théâtre. ©GuillaumeFauveau.
Manex Fuchs et Samuel Biscay ont réuni 23 acteurs autour d'une pièce de théâtre. ©Guillaume Fauveau.
Cinq nouveaux makilari, entraînés par Jean-Louis Heguy, ont intégré le spectacle. ©Guillaume Fauveau.
Cinq nouveaux makilari, entraînés par Jean-Louis Heguy, ont intégré le spectacle. ©Guillaume Fauveau.
Quatre-vingt-dix danseurs, souvent débutants, ont appris le rythme et les pas de la danse basque traditionnelle sous la houlette de Laëticia Lartigue. ©Guillaume Fauveau.
Quatre-vingt-dix danseurs, souvent débutants, ont appris le rythme et les pas de la danse basque traditionnelle sous la houlette de Laëticia Lartigue. ©Guillaume Fauveau.
Dix-huit danseurs d'Antzuola ont rejoint la cavalcade. ©Guillaume Fauveau.
Dix-huit danseurs d'Antzuola ont rejoint la cavalcade. ©Guillaume Fauveau.
Les acteurs répètent leur pièce de théâtre. Bertsolari et musiciens seront également au programme de cette première cavalcade du village. ©Guillaume Fauveau.
Les acteurs répètent leur pièce de théâtre. Bertsolari et musiciens seront également au programme de cette première cavalcade du village. ©Guillaume Fauveau.
Répétition générale pour la cavalcade d'Ayherre 

Dimanche 15 septembre, la répétition générale de la cavalcade d'Ayherre s'est déroulée au fronton municipal. Sur une proposition de l'association Belzuntze, les Aihertar présenteront leur première cavalcade les dimanches 22 et 29 septembre, à 16 heures, au fronton. Danse, théâtre, musique, makilari, bertsolari et un chant final sont au programme. Le tout en donnant la priorité à l'euskara et au respect de la culture populaire basque.