Les "colleuses" contre les féminicides s'activent
2019/11/04

Dans la nuit de dimanche à lundi, 300 "colleuses" dénonçant les féminicides ont participé à une action simultanée devant les tribunaux de l'Hexagone, dont celui de Bayonne. Ce collectif, inspiré par la Parisienne Marguerite Stern, a également collé "noir sur blanc leur vérité sur des murs" le long de la RN810, ou sur la façade de l'université à Bayonne. Ces femmes pointent l'inaction de l’État, de la Justice et de la police qui "rend prisonnières les femmes de cycles de violences toujours plus brutaux". Depuis le début de l’année, 127 femmes ont été assassinées par leur conjoint ou leur ex-conjoint.